Center Activity Report

Compiled by Andrea Gingras M.SLP.,S-LP(C), Clinical Director; Catherine Rebellati M.Sc.; S-LP (C), Coordinator Pre-School team; Antoinietta Conte M.Sc(A), S-LP, School Age team; Marlene Desjardins PhD (OPQ), Clinical Director TAP; and Rosalee C. Shenker Ph.D., CCC-SLP, Founder and Director MFC

I. Preschool Team

The MFC hosted the first Montreal based workshop of “More than Words” for the Hanen Centre in August and Patricia Arana received the first training for MFC clinicians.

Catherine Rebellati, preschool team leader, and Rosalee Shenker are spearheading a publicity mailing to build awareness for our Preschool team’s early intervention services and build referrals to the preschool team. A bilingual letter, copies of our brochures and other information, will go out to 100 recipients: CLSCs, paediatricians in private practices, the Jewish day schools and CPEs geographically close to MFC.

Orchard House, a private local daycare, has approached the MFC to provide a clinical day presentation to their staff. This will take place in November.   We are hopeful that this education series will lead to a possible service contract at their daycare as well as more preschool referrals to our Centre. We are offering a free one-hour presentation to other day cares and preschools as a public service in the hope that this will increase public awareness of our services. Patricia Arana and Rosalee Shenker provided a half-day seminar to the staff of Orchard House preschool. The response was very positive and likely will result in increased referrals and other potential collaborations from this organization.

The CSSS de la Montagne has agreed to partner with the MFC to operationalize the early intervention screening program that we have received funding from the Webster Foundation for. There may be some matching funding to come from the CSSS for this project. They are scheduled to contact us by the first week of December. The CSSS de la Montagne has also met with the MFC to try and re-initiate “Relis-moi une histoire” (our Emergent Literacy program) in preschool programs in their territory as no funding appears available through the CSDM. Gissella Santayana, the clinician who coordinated the project in 2011-2012 will meet with the representatives of a CPE in Parc Extension on Friday, November 29th, to present an overview of the project. A draft budget has been sent to the CSSS and will hopefully begin in January 2014.

MED-IMG_2908-3279364081-O

A clinician offers a language assessment.

II. School-age Team

The stuttering team has been experimenting with a combination of on-site and teletherapy for local adolescents who stutter. This is part of collaboration with Dr. Sally Hewat at the University of Newcastle in Australia.

Emilie Leroux and Julia Levy have been invited to participate in a program sponsored by Cree Health and supported by the Federal Government. The program goal is to develop a mobile evaluation/treatment unit in each of the 9 James Bay communities.   The MFC staff will collaborate with Cree Health and Cree School Board for this initiative. It will require monthly travelling to Northern Communities from January to June 2014. An initial two-day training was presented on October 7, 2013. The Cree School Board Curriculum Committee has asked for a collaboration in proposing a funding proposal which would combine our expertise in training educators and Cree consultants in the Read it Again, Cree version program. This proposal would be to private and public funders for funding to allow for the consolidated training of the Cree in this program.

The Speech Aide training program is once again being offered in Kahnawake in both Kateri Elementary School and the Mohawk Immersion school. Alina Boghen is the treating clinician who will mainly being offering services via Skype, in addition to a few on-site visits. The contract is from October to May 2014, 2 half days a week.

III. Taylor Adolescent Program

This year the longstanding TAP afterschool tutoring program for adolescents with moderate to severe learning difficulties is increasing its’ communication with schools to work more effectively in fostering transfer and generalization of strategies outside of the program. This is being done with the consent of our families.

  • There are 11 students enrolled in the program (5 returning and 6 new) for the Monday/Wednesday program and 4 students (all returning) for Tuesday/Thursday.
  • In addition to the undergraduate tutors, two MEd intern students will join the program, shared with the Westmount High School Step 122 program.
  • The outreach site at Trafalgar School will continue with 10 students.
  • A new outreach site has been established at Ometz Agency. Eva Sokol, who formerly was one of the MFC TAP coordinators, will coordinate this new program.
  • Eileen Segal, a social worker with clinical experience, has joined the TAP program as a volunteer. She will be exploring the possibility of adding parent support services to the current TAP model.
  • The T/Th TAP at MFC program is piloting a data collection procedure to tract student progress more effectively.

IV. Additional Initiatives

  • 14 students (entering K or Grade 1) participated in the July and August “Language readiness for school” program at the MFC.
  • Andrea Gingras will be working closely with The Study School teachers, K-Grade 2, on a “Language and Literacy” project, focusing on building their teacher’s understanding of the language fundamentals for reading, spelling and writing. So far, there have been 2 workshops, in June and August 2013, and an outline of possible services, most of which will take place at the school, have been proposed. It has been very well received by the teachers. A “pilot” phase has been outlined for October to December 2013, with the hope that it will continue until June (should more funding be made available).

In addition to daily services to individual children with communication and learning difficulties we continue to market our special services to our partners. Here is an overview of the clinical activities for 2013:

Plans are developing now for our summer programs. Last summer we offered a new version of our Summer Language Camp, providing the services on site and changing the focus to “preparing children for school” by dealing with language, literacy and math concerns. It was remodelled as “Language Readiness fro School” (LRS) and targeted kids entering K and G1. We also offered Reading Comprehension and Writing Group intensives to late elementary and early high school students. We hope to expand these programs this summer and possibly create new summer programs for G2-4.

A summer program for older children and teens that stutter will be put in place in the month of August. This will combine on-site treatment with telepractice and will use models that our colleagues in Australia have developed.

  1. The summer “Language readiness for school” program will focus on short term intensive treatment that will encompass strengthening the language skills needed to support academic learning in kindergarten and first grade. Parent meetings and home programming will also be an important aspect of the program. So far, there are 2 groups of clients registered for July and one in August, with registrations still being accepted.
  2. A summer program for older children and teens that stutter will be put in place in the month of August. This will combine on-site treatment with telepractice and will use models that our colleagues in Australia have developed.
  3. The Centre continues to develop its’ expertise in telepractice.
  4. The Centre has piloted a change in its Preschool Evaluation protocols to include an “early literacy” screener for all children as of age 4. By the end of the summer we will review the extra time these new tests require and will revise the fees accordingly. The idea behind this change is to increase awareness of the role that speech and language delays play in later literacy disorders and to encourage activities to promote such skills in a preventative way, which research supports.
  5. Now that we are able to offer assessment bursaries a noticeable increase in requests for School-age language Assessments has been observed in the last 6 months. There has also been a noticeable improvement in our early language and literacy evaluations (Grade 1-2).
  6. Overall, our waiting list for services remains steady and is well managed by our administrative team. Our preschool waiting list and stuttering waiting list would benefit from an increase in demand. Team meetings to discuss ways of promoting both these teams are currently underway.
    MED-IMG_3162-3279385775-O

    Programmes are offered in multiple languages.

V. Summary: MFC involvement in our community

We are continuing to provide services to the Cree School Board through telepractice and on-site visits. Both ‘Read it Again’ and Communication Aide training is being developed in a total of 6 communities. The ‘Read it Again’ project is being provided in the Cree language to James Bay communities. To my knowledge this is the first time a pre literacy program has been provided in the language of the community and our MFC staff members are empowering their teachers by developing this project in conjunction with their feedback about their language and culture.

We are also continuing our clinical services in Kahnawake: working with preschoolers at The Step by Step Early Learning Centre and offering “Speech Aide Training” via telepractice at both Kateri and the Mohawk Immersion school.

Rawdon Elementary School (Sir Wilfred Laurier School Board) has come through again with a 27 000$ contract for providing teacher training and classroom support via distance. We will be providing their Pre-K and K teachers with our English ‘Read it Again’ project in addition to our “Language for Learning” narrative project for K to G2 teachers. Both are part of our preventative programs for language, literacy and learning disorders.

Gissella Santayana and Catrine Demers presented their findings from the 2012 “Relis-moi une histoire” project to the Administration of the Commission Scolaire de Montreal. The CSDM is very interested in using this model for all their pre-K classes in 2013-2014, although funding and the role of the MFC will need to be carefully discussed. This also involves our partners at the CSSS De la Montagne.

New initiatives:

  1. Cree School Board: We plan to have the Read it Again (Cree Version) fully developed to present to the teachers at a training session in August 2013, It is not certain at this time, which schools will participate in this project for 2013-14. The MFC has also been asked to participate in a multidisciplinary team for assessment/treatment of Fetal Alcohol Syndrome in the Cree Communities. We have also proposed to provide some individual services via telepractice.
  2. We intend to continue the ‘Speech-Aide ‘services to the 2 elementary schools in Kahnawake, as well as our consultant services to the Step by Step Pre-school.
  3. Sir Wilfred Laurier School Board has expressed interest in a meeting to discuss the possibility of extending our current services in Rawdon School to more schools within the Board. We are pursuing a meeting with the Director General and her team.
  4. With our partner CSSS de la Montagne, we have presented a proposal to the Chagnon Foundation to expand the “Relis-moi une histoire” project within the Commission Scolaire de Montreal. A response to our proposal should be received by June 20th
  5. The Study School has partnered with the MFC to provide workshops and teacher mentoring in literacy and language arts to the English K –Grade 2 teachers for the 2013-14 year with an 8 000$ contract. It is possible that this contract will be extended to G3-6 next year. Andrea Gingras, and possibly Antonietta Conte, will be the clinicians in charge of the project.

VI Professional and continuing education

  • Clinical Manager, Andrea Gingras presented a workshop to the K-Grade 6 teachers at the Study School in March 2013: “Language Fundamentals: French and English language Arts” in a bilingual format.
  • In March 2013 the MFC   hosted a Hanen workshop for Speech Pathologists and will host a new Hanen series based on training SLPS to work with educators called “More than Words” beginning in August 2013. It will be the first time this one is offered in Quebec. We have established a working arrangement with the Hanen group to be the Montreal site for their workshops. This will offer free training opportunities to all of our Preschool staff. Patricia Arana will receive the training in August 2013.
  • Rosalee C. Shenker presented an invited talk at the Second Croatia Stuttering Symposium in Cavtat, Croatia in May 2013. The topic of the talk was ‘Bilingualism in young children who stutter”.
  • In September and October 2013, Gissella Santyana and Catrine Demers attended workshops hosted by Dr.Pascal Lefebvre focusing on Emergent Literacy/ Prevention of Reading Disorders and Shared Story Reading in French (“Le Cap sur la prevention” and “Lecture partage enrichie”). Both workshops support our promotion of “Relis-moi une histoire”.
  • In December, The MFC once again hosted the “Hanen: It Takes Two to Talk” training seminar (for SLPS working with Parents).   In 2013 the MFC is scheduled to host another one in March 2013 and possible a new Hanen series based on training SLPS to work with educators called “More than Words”. It would be the first time this one is offered in Quebec. An incentive for hosting is that one MFC staff member is given permission to attend the training free of charge. As of March, every member of our preschool staff will have received the ITTTT training.
  • An article appeared in the French newspaper 24Heures, which discussed our role in the “Relis-Moi une Histoire” project with the CSSS De La Montagne and Ecole Camille-Laurin (CSDM) teachers in May 2013.
  • The stuttering team of the MFC has been asked to prepare a workshop on stuttering in school age children for the Ordre des Orthophonistes et Audiologists, that will take place in 2014.

 


Rapport sur les activités du centre

Compilé par Andrea Gingras M.SLP., S-LP(C), directrice clinique; Catherine Rebellati M.Sc.; S-LP (C), coordonnatrice Équipe préscolaire; Antoinietta Conte M.Sc(A), S-LP, Équipe d’âge scolaire; Marlene Desjardins PhD (OPQ), directrice clinique TAP; et Rosalee C. Shenker Ph.D., CCC-SLP, fondatrice et directrice générale, MFC.

 


I. Équipe préscolaire

Le CFVM a accueilli le premier atelier basé à Montréal pour le Hanen Centre, More than Words (« Plus que des mots ») en août; Patricia Harana a reçu la première formation pour cliniciens du CFVM.

Catherine Rebellati, responsable de l’équipe préscolaire, et Rosalee Shenker sont les fers de lance d’une campagne de publipostage pour faire connaître les services d’intervention précoce de l’équipe préscolaire et construire une base de références pour l’équipe. Une lettre bilingue, des copies de nos brochures et d’autres informations seront envoyées à une centaine de destinataires : CLSC, pédiatres en pratique privée, écoles juives et CPE géographiquement proches du CFVM.

Orchard House, une école préscolaire privée et locale, a approché le CFVM pour fournir à son personnel une journée de présentation clinique prévue en novembre. Nous espérons voir cette série de formations mener à un contrat de service et à des références supplémentaires sur les services d’âge préscolaire du Centre. Nous offrons gratuitement comme service public une présentation d’une heure à d’autres garderies et écoles maternelles dans l’espoir d’augmenter la visibilité de nos services et la sensibilisation du public. Patricia Arana et Rosalee Shenker ont fourni un séminaire d’une demi-journée au personnel de l’école préscolaire Orchard House. La réponse a été très positive et il en résultera sans doute des références accrues et d’autres collaborations possibles de sa part.

Le CSSS de la Montagne a accepté de s’associer au CFVM pour opérationnaliser le programme de dépistage et d’intervention précoce pour lequel la Fondation R. Howard Webster nous a accordé des fonds. Un certain financement de contrepartie pourrait venir du CSSS pour ce projet; il est prévu qu’ils nous contactent d’ici la première semaine de décembre. Le CSSS de la Montagne a également rencontré le CFVM pour essayer et réinstaurer notre programme « Relis-moi une histoire » de littératie émergente dans des programmes préscolaires de leur territoire, vu l’absence apparente de financement disponible à la CSDM. Gissella Santayana, clinicienne et coordonnatrice du projet en 2011-2012, rencontrera les représentants d’un CPE de Parc Extension le vendredi 29 novembre pour présenter un aperçu du projet; un projet de budget a été envoyé au CSSS et nous espérons commencer en janvier 2014.

 

Rosalee Shenker, PhD, Fondatrice et directrice du Centre

Rosalee Shenker, PhD, Fondatrice et directrice du Centre

 

 II. Équipe d’âge scolaire

L’équipe bégaiement a expérimenté une combinaison de thérapie sur place et de téléthérapie pour adolescents locaux qui bégaient, comme partie de notre collaboration avec la Dre Sally Hewat à l’Université de Newcastle en Australie.

 

Émilie Leroux et Julia Levy ont été invitées à participer à un programme parrainé par le Service de santé des Terres cries et soutenu par le gouvernement fédéral. L’objectif du programme est de développer une unité mobile d’évaluation et de traitement dans chacune des neuf communautés de la Baie James. Le personnel du CFVM collaborera avec le Service de santé des Terres cries et la Commission scolaire crie pour cette initiative qui nécessitera de voyager mensuellement dans les communautés nordiques de janvier à juin 2014. Une formation initiale de deux jours a été présentée le 7 octobre 2013. Le Comité des programmes de la Commission scolaire crie a demandé une collaboration en proposant une proposition de financement qui combinerait notre expertise en formation des éducateurs à des consultants cris dans la version crie du programme « Relis-moi une histoire ». Cette proposition s’adresserait à des bailleurs de fonds publics et privés pour du financement permettant la formation consolidée des Cris dans ce programme.

Le Programme d’aide au langage est de nouveau offert à Kahnawake dans la Kateri Elementary School et la Mohawk Immersion School. Alina Boghen est le médecin traitant qui offrira principalement ses services via Skype, en plus de quelques visites sur place. Le contrat dure d’octobre à mai 2014 en raison de deux journées et demie par semaine.

 

III. Le Programme Taylor pour adolescents

Cette année, le Programme Taylor de soutien aux adolescents ayant des difficultés de modérées à graves, accroit sa communication avec les écoles pour œuvrer plus efficacement au transfert et à la généralisation des stratégies en dehors du programme. Cela se fait avec le consentement de nos familles.

  • Il y a 11 étudiants inscrits au programme (5 réinscrits, 6 nouveaux) du lundi / mercredi, et 4 étudiants (tous réinscrits) à celui du mardi / jeudi.
  • En plus des tuteurs de premier cycle, deux étudiants stagiaires en médecine se joindront au programme, partagés avec le programme STEP 122 de l’école secondaire de Westmount High.
  • Le point de services externes de la Trafalgar School for Girls continura avec 10 étudiants.
  • Un nouveau point de services externes a été mis en place à l’Agence Ometz. Eva Sokol, autrefois l’une des coordinatrices du Programme Taylor au CFVM, coordonnera ce nouveau programme.
  • Eileen Segal, travailleuse sociale douée d’expérience clinique, s’est jointe au Programme Taylor comme bénévole. Elle explorera la possibilité d’ajouter des services de soutien aux parents au modèle actuel.
  • Le Programme Taylor au CFVM met à l’essai une procédure de collecte de données pour un suivi plus efficace des progrès des élèves.

 

IV. Initiatives supplémentaires :

  • 14 élèves (entrant maternelle ou première année) ont participé au programme Language Readiness for School de juillet et aout au CFVM.
  • Andrea Gingras travaillera en étroite collaboration avec les enseignants (maternelle à deuxième année) de l’école privée The Study, sur un projet, Language and Literacy (langue et littératie), qui cherche à renforcer la compréhension par les enseignants des principes fondamentaux de la langue pour la lecture, l’orthographe et l’écriture. Jusqu’à présent, deux ateliers ont eu lieu en juin et août 2013. Un aperçu des services possibles, dont la plupart auraient lieu à l’école, a été proposé et très bien reçu par les enseignants. Une phase « pilote » a été ébauchée pour octobre-décembre 2013 dans l’espoir qu’elle continue jusqu’à Juin (si plus de financement est disponible).

En plus des services individuels quotidiens aux enfants avec des difficultés de communication et d’apprentissage, nous continuons de mettre en marché nos services spéciaux chez nos partenaires. Voici un aperçu des activités cliniques de 2013 :

Des projets sont en cours pour nos programmes d’été. L’été dernier, nous avons offert une nouvelle version de notre camp d’été en langues, en fournissant les services sur place et en orientant nos priorités vers « la préparation des enfants pour l’école », où des problèmes de langue, de littératie et de mathématiques étaient abordés. Il a été refondu en « Préparation langagière pour l’école » (Language Readiness for School, ou LRS), et ciblait les enfants entrant en maternelle ou en première année. Nous avons aussi offert des groupes intensifs de compréhension en lecture et en écriture aux élèves finissant le niveau primaire ou débutant le niveau secondaire. Nous espérons élargir ces programmes l’été prochain et éventuellement créer de nouveaux programmes d’été pour les élèves de deuxième à quatrième année.

Un programme d’été pour enfants plus âgés et pour adolescents bègues sera mis en place au mois d’août. Il combinera traitement sur place et télépratique et utilisera des modèles développés par nos collègues de l’Australie.

  1. Le programme d’été de « Préparation langagière pour l’école » (LRS) misera sur un traitement intensif à court terme qui englobera le renforcement des compétences linguistiques nécessaires pour soutenir l’apprentissage scolaire à la maternelle et en première année. Les réunions de parents et la planification à domicile en seront un autre aspect important. Jusqu’à présent, deux groupes de clients sont inscrits pour juillet et un pour août et les inscriptions sont encore acceptées.
  2. Un programme d’été pour enfants plus âgés et pour adolescents bègues sera mis en place au mois d’août. Il combinera traitement sur place et télépratique et utilisera des modèles développés par nos collègues de l’Australie.
  3. Le Centre poursuit le développement de son expertise en télépratique.
  4. Le Centre a piloté un changement dans ses protocoles d’évaluation préscolaire pour inclure un sélectionneur d’« alphabétisation précoce » pour tous les enfants âgés de 4 ans. À la fin de l’été, nous examinerons les heures supplémentaires que ces nouveaux tests exigent et nous ajusterons les frais en conséquence. L’idée derrière ce changement est de mieux faire connaître le rôle joué par les retards de parole et de langage dans les troubles ultérieurs en littératie et d’encourager les activités qui valorisent ces compétences de manière préventive et que la recherche soutient.
  5. Maintenant que nous sommes en mesure d’offrir des bourses à l’évaluation, une augmentation notable en demandes d’évaluations linguistiques a été observée ces 6 derniers mois. Nos évaluations précoces en langage et en littératie (première et deuxième année) ont aussi connu une nette amélioration.
  6. Dans l’ensemble, notre liste d’attente de services reste stable et est bien gérée par notre équipe administrative. Nos listes d’attente préscolaires et en bégaiement bénéficieraient d’une demande augmentée. Des réunions de discussion sur les moyens de promouvoir ces deux équipes sont en cours.
    Des particiapnts dans un de nos programmes

    Des particiapnts dans un de nos programmes

V. Résumé : implication du CFVM dans notre communauté 

 Nous continuons de fournir des services à la Commission scolaire crie par la télépratique et des visites sur place. Les programmes Read It Again et de formation en aide à la communication sont en développement dans un total de six communautés. Le projet « Relis-moi une histoire » est fourni en langue crie aux communautés de la Baie James. À ma connaissance, il s’agit de la première fois qu’un programme de préalphabétisation a été fourni dans la langue de la communauté, et notre personnel du CFVM autonomise les enseignants en tenant compte de leurs connaissances de leur langue et de leur culture en développant ce projet.

Nous continuons également nos services cliniques à Kahnawake : travail avec les enfants d’âge préscolaire au centre d’éducation préscolaire Step By Step et formations offertes en programme d’aide à la parole aux écoles d’immersion Kateri et Mohawk.

L’école primaire Rawdon (Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier) s’en est à nouveau sortie avec un contrat de 27 000 $ pour fournir de la formation en enseignement et du soutien à distance en salle de classe. Nous fournirons notre programme anglais Read it Again à leurs enseignants de maternelle et de prématernelle en plus de notre projet narratif Language for Learning aux enseignants de maternelle à deuxième année. Les deux font partie de nos programmes en prévention des troubles du langage, de littératie et d’apprentissage.

Gissella Santayana et Catrine Demers ont présenté à l’administration de la Commission scolaire de Montréal leurs conclusions du projet « Relis-moi une histoire » de 2012. La CSDM est très intéressée d’employer ce modèle pour toutes ses classes de prématernelle en 2013-2014, bien que le financement et le rôle du CFVM devront être soigneusement discutés. Cela implique également nos partenaires au CSSS de la Montagne.

 

Nouvelles démarches :

  1. Commission scolaire crie : nous prévoyons avoir entièrement développé la version crie du programme Read it Again et la présenter aux enseignants lors d’une session de formation en août 2013, mais il n’est actuellement pas certain quelles écoles participeront à ce projet en 2013-14. Il a aussi été demandé au CFVM de participer à une équipe multidisciplinaire d’évaluation/traitement du syndrome d’alcoolisme fœtal dans les communautés cries. Nous avons également proposé de fournir certains services individuels par télépratique.
  2. Nous avons l’intention de poursuivre nos services d’aide à la parole auprès des deux écoles primaires de Kahnawake, ainsi que nos services de consultants au centre d’apprentissage préscolaire Step by Step.
  3. La Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier a exprimé son intérêt pour une réunion sur la possibilité d’étendre nos actuels services à l’école Rawdon vers d’autres écoles de la commission. Nous poursuivons une réunion avec la directrice générale et son équipe.
  4. Avec le CSSS de la Montagne, notre partenaire, nous avons présenté une proposition à la Fondation Chagnon en vue d’étendre le projet « Relis-moi une histoire » au sein de la Commission scolaire de Montréal. Une réponse à cette proposition devrait nous parvenir d’ici le 20 juin.
  5. L’école The Study s’est associée avec le CFVM pour offrir des ateliers et du mentorat en alphabétisation et en arts du langage aux enseignants de langue anglaise (maternelle à deuxième année) pour l’année 2013-14, avec un contrat de 8 000 $. Il est possible que ce contrat s’étende de la troisième à la sixième année l’an prochain. Andrea Gingras, et éventuellement Antonietta Conte, seront les cliniciennes chargées du projet.

 

VI. Formation professionnelle et continue

  • Directrice clinique, Andrea Gingras a présenté un atelier bilingue aux enseignants (maternelle à sixième année) à l’école The Study en Mars 2013 : « Fondamentaux du langage : arts du langage français et anglais ».
  • En mars 2013, le CFVM a organisé un atelier Hanen pour orthophonistes et accueillera une nouvelle série Hanen appelée More Than Words (Plus que des mots), débutant en août 2013 et conçue pour former les orthophonistes à travailler auprès des éducateurs. Cette série sera offerte au Québec pour la première fois. Nous avons établi une entente de collaboration avec le groupe Hanen pour être le site montréalais de leurs ateliers, ce qui offrira des occasions de formation gratuite à tout notre personnel préscolaire. Patricia Arana recevra la formation en août 2013.
  • Rosalee C. Shenker a fait une présentation invitée au second colloque du bégaiement de Croatie, le Croatia Stuttering Symposium à Cavtat, Croatie, en mai 2013. Le thème de la conférence était le bilinguisme chez les jeunes enfants bègues.
  • En septembre et octobre 2013, Gissela Santana et Catrine Demers ont assisté à des ateliers mettant l’accent sur l’alphabétisation émergente et la prévention des troubles de la lecture, ainsi que sur la lecture partagée d’histoires en français (« Le Cap sur la prévention » et « Lecture partage enrichie »), organisés par le Dr.Pascal Lefebvre. Les deux ateliers soutiennent la promotion de « Relis-moi une histoire ».
  • En décembre, Le CFVM a de nouveau accueilli le séminaire de formation Hanen It Takes Two to Talkpour les orthophonistes travaillant avec les parents. En 2013, le CFVM prévoit d’en accueillir un autre en mars 2013, ainsi (possiblement) qu’une autre série (More than Words), pour la formation des orthophonistes au travail avec les éducateurs. Cette série serait offerte pour la première fois au Québec. Une incitation pour l’héberger est qu’un membre de notre personnel au CFVM est autorisé d’y assister sans frais. En Mars, chaque membre de notre personnel préscolaire aura reçu la formation It Takes Two to Talk.
  • En mai 2013, un article a paru en français dans le quotidien gratuit 24 Heures, abordant notre rôle dans le projet « Relis-moi une histoire » avec le CSSS de la Montagne et les professeurs de l’École Camille Laurin (CSMD).
  • L’équipe bégaiement du CFVM s’est fait demander de préparer pour l’Ordre des orthophonistes et audiologistes un atelier sur le bégaiement chez les enfants d’âge scolaire qui aura lieu en 2014.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *